Technologies et innovations

Les équipements thermiques fioul domestique constituent une des composantes incontournables du mix énergétique pour les bâtiments neufs et existants.

Outre les systèmes de couplages parfaitement fiables entre énergies fioul domestique et énergies renouvelables comme le solaire, d'autres technologies s'inscrivent dans le défi de la Transition énergétique et de la gestion globale de l'énergie comme la production locale de l'électricité et les systèmes "hybrides".

Les chaudières condensation modulantes fioul domestique

Avec une certaine puissance, les chaudières à condensation fioul domestique satisfont parfaitement les besoins en chauffage et en ECS des logements existants. Les habitations neuves à très haute performances énergétique ont des besoins moyens annuels de chauffage très faibles, de l'ordre de 3 kW et même 1 kW pour les habitations "passives". Mais, les besoins en ECS restent constants (autour de 16 kW). Des brûleurs modulants fioul domestique innovants, récemment commercialisés, ajustent en permanence la puissance de la chaudière aux besoins précis de chaleur désiré. Le nombre de cycles de démarrage est réduit à trois/heure alors qu’il en fallait une dizaine. Ils apportent un gain d'économie d'énergie supplémentaire aux chaudières à condensation. La technologie de la pompe modulante sur gicleur traditionnel fait varier la pression de pulvérisation. Ses émissions de NOx de 50 mg/kWh (puissance nominale) sont très en dessous de la Directive européenne "Eco Design". La technologie par évaporation du fioul domestique dite de " flamme froide" augmente encore davantage la plage de modulation (entre 3 à 19 kW).

Les systèmes hybrides

L'association d'une pompe à chaleur de faible puissance à une chaudière à condensation fioul domestique présente des rendements de l'ordre de 130 % sur énergie primaire ! Chaque système fonctionne avec son rendement maximal : la Pac en "intersaison" avec un COP largement supérieur à 2,58 et la chaudière à condensation lorsque les températures extérieures sont plus froides. En outre par grand froid, ce système hybride ne sollicite pas le réseau électrique national et les centrales de production d'électricité, fortes émettrices de GES.

La micro-cogénération fioul domestique : production de chaleur et d’électricité décentralisée.

Cette technique produit de l'électricité lors d'un besoin de production de chaleur dans l'habitation. Très appropriée en zone rurale, sensible aux rupture de fourniture du réseau électrique, une énergie stockée comme le fioul domestique est particulièrement adaptée. Deux technologies cohabitent : un moteur à combustion interne basé sur le principe d'un moteur automobile (modèle Dachs) et un moteur à combustion externe (modèle moteur à combustion liquide Stirling ou modèle moteur à vapeur Rankine). Pour ces deux technologies, les pistons sont entrainés par une chaudière à condensation.

Télécharger le document.

Recherche & Développement

Télécharger le dossier Eco Innovation